Le bureau idéal: un jeu d’enfant

Les maquettes connaissent un nouveau souffle avec l’apparition des imprimantes 3D et le prototypage rapide. Avec le «Design Thinking» également, les méthodes permettant de créer des univers de bureaux sont innovantes, efficaces et plaisantes.

Une fois que les décisionnaires ont acté la révision de leur mode de travail et de la conception de leurs bureaux, la question se pose de savoir comment procéder. Les PME notamment, qui ne disposent pas d’un service spécialisé gérant ces questions, ont besoin d’un processus de planification compréhensible et efficace. Nous proposons, justement pour répondre à ce besoin, des outils de prototypage rapide et de «Design Thinking» permettant à nos équipes projets de réaliser pas à pas la meilleure solution adaptée aux besoins du client. Ces méthodes ne sont pas nouvelles – leur utilisation déclinée à l’aménagement de bureaux si.

Atteindre une compréhension commune
L’un des challenges de la création d’un univers de bureau performant est la compréhension mutuelle en matière de façon de travailler. «Par exemple, une directrice administrative verra le bureau idéal différemment d’un responsable des ressources humaines ou d’un chargé de dossier. Les architectes et les planificateurs ont, eux aussi, une idée précise», Markus Basler, gérant de Total Office Management AG, le sait par expérience. Le secret est de matérialiser les idées dès le départ. «Lors de l’interprétation des plans 2D et des visualisations 3D, des malentendus peuvent survenir et cela peut entraver la planification», complète M. Basler. Le concept de réalité virtuelle apporte une aide évidente mais les erreurs d’interprétation entraînant des ajustements ultérieurs restent aujourd’hui encore très coûteuses.

Un prototype concret en 120 minutes
Une solution alternative est le travail en atelier avec des maquettes. Les participants de plusieurs domaines conçoivent ensemble le bureau parfait en tenant compte du point de vue des utilisateurs. Après une brève introduction sur les tendances générales, les avancées de la recherche et un résumé de notre expérience sur le terrain en matière de conception d’un poste de travail, les participants sortent leur agenda et simulent, heure par heure, une journée de travail typique. Cette procédure fait immédiatement prendre conscience à chaque participant qu’un seul lieu ne suffit pas pour exécuter de manière optimale les différentes tâches.

Construire soi-même un bureau 
Dans une prochaine étape, les participants décrivent leur bureau idéal et il en résulte un collage de situations très variées. «La culture d’une discussion ouverte durant les ateliers permet aux participants de mieux se rendre compte, que lors de réunions de planification classiques, des problèmes du quotidien et des souhaits des utilisateurs quant au fonctionnement de leur univers de bureaux», constate Pietro Tiziani, directeur de Lista Office Vertriebs AG. Puis arrive la phase préférée des participants: ils construisent de leurs mains le bureau idéal pour demain. S’aidant de photos, de plans et de maquettes, les équipes réalisent un prototype concret à l’échelle 1/20. «Les participants quittent l’atelier avec une vision commune de leur bureau du futur», assure Pietro Tiziani.

Réserver le FLOW Workshop maintenant

Articles similaires